CD R.M.I. RYCKEBOER MARCUS Inc

15,00

On devait pouvoir s’attendre à toutes sortes de rencontres. C’est partant de ce constat que Youra Marcus et Gérald Ryckeboer, artistes français ayant pu être russe et/ou sud-africain (s) se sont rencontrés autour d’un banjo et de cornemuses

Description

L’avis d’un spécialiste :
“A l’heure du Ouèbe et de la Ouorde miousique ; à l’heure où la Frâonce (tata ta tsoin !) “beur blanc black” va jusqu’à remporter des compétitions de niveau carrément mondial et fouteballistique ;
à l’heure ou l’Europe se dote d’une monnaie – seulement après s’être dotée d’une heure d’été, il est vrai ;
etc. ;
on devait pouvoir s’attendre à toutes sortes de rencontres. C’est partant de ce constat que Youra Marcus et Gérald Ryckeboer, artistes français ayant pu être russe et/ou sud-africain (s) se sont rencontrés autour d’un banjo et de cornemuses, afin de chanter un répertoire anglo-américano-flamingant sans augurer du reste. Il faut dire que nos gaillards n’en sont pas à leurs premières rencontres : Youra a travaillé avec Derroll Adams, Gabriel Yacoub, Bill Deraime et quelques autres … Quant à Gérald, du rock au folk en passant par le théâtre, son parcours montre son imagination… Donc, pour chacun, dernière rencontre en date : la leur, Ryckeboer & Marcus, qui leur a permis, outre le titre de leur duo (Ryckeboer Marcus Inc.) de concocter un coquetel musical original et contribuer ainsi à la création artistique de notre pays d’exception (culturelle). Cela dit, contribuer à cette création artistique c’est bien, participer à la vie artistique, c’est mieux. Mais ce n’est pas si simple. Les professions artistiques et celles qui leurs sont associées, producteurs, tourneurs, etc. devraient partager au moins deux qualités : l’imagination et la curiosité. Hélas, il est fréquent que l’une ou/et l’autre fasse défaut. C’est ainsi qu’il est malheureusement vraisemblable que l’association du banjo et des cornemuses douces, aussi “soniquement” intéressantes qu’elles soient, semblera bien impossible à nombre de crânes d’oeufs trop pleins de péremptoires certitudes. Pourtant, nul doute que si parmi eux, certains sont dotés d’un peu de curiosité leur permettant d’écouter “pour voir” le résultat de cette association, ils seront conquis. Naturellement, pour cela il faut pouvoir l’écouter. Et donc s’appuyer sur un “OBNI” (Objet sonore BieN Identifié), tel que le CD de RMI.”

Jean-Loup Baly

Youra Marcus, banjoïste, guitariste et chanteur, élève de Derroll Adams, débute au temps des premiers folk clubs français. Il joue successivement avec Gabriel Yacoub, Bill Deraime, John Wright et Catherine Perrier. Après un séjour de deux ans à Gand où il joue en duo avec Patrick Désaunay, il s’installe en Bretagne et crée le groupe Termaji avec Patrick Molard et Cristi Gibbons. Il rejoint la Chiffonie en 1977 pour un temps. Les “eighties” le voient passer de la musique cajun (duo banjo-mélodéon) à la musique traditionnelle américaine avec le guitariste Yves Rouchaville. Il tourne depuis en solo avec un répertoire traditionnel enrichi de quelques oeuvres contemporaines, axé en grande partie sur le banjo 5 cordes.

Gérald Ryckeboer a baigné son adolescence dunkerquoise de pop-music, de rock, et de blues. Ses cornemuses se souviennent encore des riffs de ses premières guitares électriques et son bouzouki a la mémoire des pipe bands écossais commémorant le glorieux passé local. Un passé musical éclectique et les lois du marché l’ont amené à travailler au sein de nombreuses formations (rock, jazz-rock, folk, accompagnement, théâtre, …), notamment en duo pendant plus de dix ans avec la harpiste Katrien Delavier et avec le groupe Hempson (avec John Wright ), spécialisé dans l’ancienne musique irlandaise.

Informations complémentaires

Poids 0.099 g