BEMOL PRODUCTIONS VPC

Newsletter

DUO MACKE-BORNAUW "It's baroque to my ears"

"It's baroque my to ears"! c'est une passerelle entre deux époques, un fil tendu sur lequel deux funambules s'amusent à sésorienter l'auditeur...

 

Plus de détails


12,00 € TTC

Bemo 084


An error occured with mp3 player

Polonaise nacht Blitz extrait

An error occured with mp3 player

la sourde extrait

An error occured with mp3 player

jan de mulder extrait
1


It's Baroque To My Ears, ce sont deux musiciens inspirés par les musiques traditionnelles, un curieux siamois à quatre mains et deux pieds, une musique baroque décomplexée, imaginée, réinventée avec le respect qu'on lui doit.


Entre deux époques, Benjamin Macke, accordéon et basse aux pieds, et Birgit Bornauw, musette baroque et cornemuse flamande, se demandent comment les musiciens baroques se seraient approprié l'accordéon s'il avait existé à leur époque.


Ce duo "Franco-Belge" Macke-Bornauw, vous propose  : « La rencontre sonore de la musette baroque et de l’accordéon, anachronique instrument de ce duo, a été une belle surprise. Les sons se sont trouvés, comme de vieux compagnons longtemps séparés. »

 

Né vers la fin du XVIème siècle, le style baroque a inspiré des artistes bien au-delà et laissé des traces chez bien des compositeurs jusqu'à nos jours. Qu’ils soient de France, de Suède ou de Flandres, au XVIIème, XIXème ou XXIème siècle, il y a dans chaque mélodie un je-ne-sais-quoi qui sonne baroque à nos oreilles…

Avec :

Birgit Bornauw : cornemuse et musette baroque
Benjamin Macke : accordéon et basse au pied

 

Prise de son, mixage et Mastering : Aurélien Tanghe

Photos : Geerts Vanderslagmolen

Conception graphique : Leen Devyver

Suivi Graphique numérique : Frédéric Rau


Enregistré et fabriqué de Novembre 2016 à Avril 2016

 

15 titres pour 47'23''.

 

 

 

"Since 2008 " est-il indiqué sous le nom du duo sur la pochette... Ils ont donc mis 8 ans à sortir ce premier album et ils ont sans doute bien fait le laisser murir ainsi car le résultat est là, au dessus de ce que j'avais pu entendre de leur part il y a deux ans et demi au festival de Marsinne-Héron... Le duo est original puisqu'il rassemble une joueuse de musette baroque et un accordéon diatonique. Certes, Jean-Pierre Van-Hees et Hilke Bauweraets font de même (Birgit est d'ailleurs une ancienne élève de Jean-Pierre) mais Benjamin Macke rajoute l'usage de la basse aux pieds  ce qui leur permet de se démarquer. Leur répertoire pioche naturellement dans celui de la musette et l'on trouvera sans surprise ici des pièces d'E.P. de Chédeville, d'autres pièces de musique ancienne moins dédiées à l'instrument (Marin Marais, O' Carolan, Playford, un anonymes allemand du 18ème, une sarabande de même origine et un menuet suédois), un traditionnel tiré de E de Coussemaker, histoire de rappeler les origines de Benjamin, et une fugue de Nachum Heiman, compositeur israelien dont le nom ne vous dit probablement rien mais dont vous reconnaitrez sans peine cette composition inspirée de Bach. Et pour n'oublier personne une composition de Martin Coudroy et une du violoniste suédois Ola Bäckström. J'avais découvert Birgit Bornauw au sein de Griff, puis avec le CD du quatuor féminin "Bon matin", j'avoue la redécouvrir à nouveau ici avec un jeu qui conjugue à la fois assurance et amplitude notamment lorsqu'elle délaisse la musette pour une cornemuse dite breugheulienne sur le livret (perce Blanc-Dubois). Le passage d'une cornemuse à l'autre, avec leurs timbres et leurs styles très différents, associées à des répertoires tout aussi variés font que l'album s'écoute d'un bout à l'autre sans la moindre lassitude (et sans le moindre invité...) .

Benjamin assure fort bien un rôle souvent dévolu à l'accompagnement réussissant, lorsqu'il le faut, à faire oublier l'anachronisme de son diato, accentuant lorsqu'il le faut avec son jeu de basses aux pieds qui n'est pas sans rappeler certains jeux d'orgue, mais dont il n'abuse heureusement pas. On appréciera par exemple la suite de deux Noëls ou sa main droite assure un duo avec la musette qui donnerait presque le change avec un véritable duo de musettes, tandis que les basses viennent faire un accompagnement dans une tessiture totalement différente.  Jaen Luc Matte "Infomumuse"  http://musette.free.fr/infos.htm

 

 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

(vide)

Nouveaux produits

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle

Publicité