BEMOL PRODUCTIONS VPC

Newsletter

CD SERGE DESAUNAY

Personnalité de l'accordéon diatonique en France, Serge Desaunay a parcouru de très nombreux styles musicaux, du folk au swing, en passant par les musiques québécoise, irlandaise, tziganes...

Plus de détails


15,06 € TTC

BEMO031


1

Attendu depuis longtemps, c'est enfin chose faîte, Serge Desaunay, nous revient avec un nouvel album, en Solo cette fois çi,

Personnalité de l'accordéon diatonique en France, Serge Desaunay a parcouru de très nombreux styles musicaux, du folk au swing, en passant par les musiques québécoise, irlandaise, tziganes...

Il propose cette fois de découvrir son nouveau répertoire musette, entièrement joué au diatonique, "Amours et Printemps", dans lequel les reprises des grands accordéonistes des années 1930 et 1950. Rencontrent des compositions originales et inédites. Paso-dobles endiablés, valses poétiques, slows nostalgiques ou encore tangos époustouflants seront au rendez-vous!

Une Co Production Serge Desaunay et Bemol Productions
Mixé et masterisé par Olivier Darques www.mobilehomestudio.net


Le Canard Folk - Juillet 2009
Enregistré fin 2008 dans une maison de campagne pour éviter uen sonorité "tout numérique", ce Cd d'accordéon solo est dédié au musette et aux compositions de Serge Desaunay.
Sur un diatonique à trois rangs avec accords sans tierce, il fait des prodiges, notamment sur quatre airs d'Emile Vacher dont l'époustouflant "Auteuil Longchamp". Avec une belle valse comme plage titulaire, avec "La Cumparsita" et "La Valse Hindoue", voici une plongée nostalgique dans le passé.


"Amours et Printemps" par Jean Luc Matte
Ce n'est pas le premier album de Serge Desaunay à son nom, mais c'est le premier en pur solo de diato, sans autre "invitée" que sa compagne en seconde voix sur un titre (l'exception confirmant la règle…). Un album entièrement dédié au style musette : celui de la période qui s'étend des débuts de ce genre (enfin presque, nous n'avons pas droit à la cabrette…), à l'arrivée du swing (inclus).
Curieux choix que cette valse en tête d'album, composée par Serge, avec ses passages à deux temps qui heurtent un peu son déroulement et sa lisibilité : c'est loin d'être ma plage préférée (comme souvent avec les plages n°1…). Suivent trois grands classiques, des deux accordéonistes qui ont sans doute le plus marqué le genre musette : Emile Vacher, considéré comme le créateur du style et Gus Viseur, considéré lui, comme l'artisan du passage au swing. Serge interprète d'ailleurs trois pièces d'Emile Vacher sur ce CD, mais " Auteuil Longchamp " qui occupe la seconde plage, montre vraiment que l'on peut faire montre d'autant de vélocité sur un diato que sur un chromatique, même si Serge a du faire quelques petites adaptations pour cause de tessiture insuffisante de son diato. Entre Vacher et Viseur, Serge nous offre une valse du XIXème qui était pas mal jouée dans les années 70 (et parfois massacrée, ce qui n'est naturellement plus le cas ici…) : " Amour et printemps " d'Emile Waldteufel, popularisée à l'époque par son usage en guise de générique pour le Cinéclub, sur la troisième chaîne comme on disait alors, si ma mémoire est bonne…
Serge Desaunay a toujours été un accordéoniste un peu à part, notamment par son goût pour les ambiances très mélancoliques et cette ambiance est bien illustrée par la quatrième plage : " Canapé des pyramides ". D'ailleurs, même dans les mélodies dansantes et bien enlevées, il demeure toujours une petite touche de cette nostalgie qui donne une dimension supplémentaire à l'interprétation. Je passerai rapidement sur la reprise chantée de "La Tendresse" popularisée par Bourvil : disons pudiquement qu'il est meilleur au diato… et comme compositeur ainsi que vous pourrez le constater sur les 6 compositions de cet album. Serge ayant déjà interprété la Polka chinoise de Joseph Colombo sur un album précédent (" Rue du canal "), il, a choisi, pour clore celui-ci, du même accordéoniste, la " Valse hindoue " bien moins connue (1) que la Valse chinoise qu'il nous réserve certainement pour un prochain enregistrement…
Une mention enfin pour la très belle pochette, décidément toujours soignées chez Bémol…
Par JL Matte  (http://musette.free.fr)

(1) précédemment interprétée tout de même Yvette Horner, Marcel Azzola, Jo Privat, Les Primitif du futur ou encore ou le " Baguette Quartette ". Curieusement, aucune des trois ne figure sur le CD Frémeaux "Colombo compositions 1924-1942" : seraient-elles plus tardives, Joseph Colombo ayant composé jusqu'à sa mort en 1973 ?...

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'histoire du musette, on ne peut que conseiller la lecture de l'indispensable ouvrage de Didier Roussin et pour ceux qui veulent du beaucoup plus résumé, lire l'interview imaginaire d'Emile Vacher par Philippe Krumm sur http://mondomix.com/blogs/accordeon.php/2009/01/23/emile-vacher

 

Retrouvez Serge Desaunay sur son site : www.sergedesaunay.org

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

(vide)

Nouveaux produits

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle

Publicité